Tous les articles par admin

PANGALANES entre MANAKARA et MAHANORO – 3 jours croisère pirogue moteur

croisière en pirogue à moteur

Intérêt de la croisière: 3 jours de voyage dans la côte Sud est de Madagascar pour naviguer en pirogue à moteur suivant le canal de Pangalanes entre Mananjary et Mahanoro. Rencontre avec la population locale et contempler la beauté du paysage entre l’Océan et la terre malgache. 5 à 6 heures de navigation par jour

DESCRIPTION DU PARCOURS    

Jour 1 : MANANJARY – AMBOHITSARA

Embarquement à bord du bateau et cap pour Ambohitsara à 60km au nord de Mananjary. Le Canal offre des paysages, de la vie quotidienne en symbiose avec un environnement naturel peuplé de légendes et de croyances. Une halte au village très animé AMPANDOMANA,visite de l’artisanat local, de vannerie, l’architecture, des écoles, la maison du roi et sa vie, l’arrivé de pécheur. Après le passage de la Baie d’Andragnazavaka et, arrêt pique nique au bord de la mer. Petite halte visite à Mahela pour voir l’« ancre de Jean LABORDE » homme de confiance et architecte de la reine Ranavalona 1ere (règne de 1828 à 1861). Arrivée à Ambohitsara en milieu d’après midi. Découverte de « l’éléphant blanc », statue énigmatique qui représente plutôt un éléphant qu’un sanglier. La trompe est nettement marquée, ainsi que les défenses cassées. La légende veut que Raminia l’ait rapporté de La Mecque Au gré de la croisière, rencontre avec les « bateau brousse », et les pirogues.

Dîner et nuit en bivouac

Jour 2 : AMBOHITSARA – MASOMELOKA 

Après le petit déjeuner matinal, le parcours se poursuit sur 70km avant d’atteindre le village de Masomeloka.

Les végétations luxuriantes : forêts de bambous, palmiers, fougères, pandanus, raphia, oreilles d’éléphant, allamanda, les plantes aquatiques et la comète, espèce d’orchidée rare de Madagascar bordent le Canal des Pangalanes. Il offre également l’opportunité de découvrir des variétés d’espèces caractéristiques de la faune aviaire de Madagascar par l’existence des dendrocynes, des martins pêcheurs, des perruches, héron à dos vert… Un petit arrêt dans le village de Nosy Varika, un véritable lieu de vie aux scènes insolites serait au programme. Déjeuner pique nique à bord. Flânant le long du Canal, nous atteignons Masomeloka en fin d’après midi.

Dîner et nuit en Bivouac.

Jour 3 : MASOMELOKA – MAHANORO

Après le petit déjeuner, embarquement et continuation de la navigation. Une petite halte à Ampangalana, petit village blottis sur les rives du canal. Déjeuner pique nique à bord Les pirogues de pêcheurs nous croisent dans ce réseau verdoyant de lacs et lagunes qui forment le fameux canal. Le passage de l’embouchure du fleuve Mangoro avec ses forts courants qui tranchent avec le calme du canal constitue l’un des points forts de ce dernier jour de navigation. Progression vers Mahanoro par le petit canal d’amenée. Nous atteindrons la ville de Mahanoro en début d’après-midi. Débarquement au port fluvial.

C’est en vous accompagnant dans un hôtel de votre choix que notre prestation se termine. Bonne continuation

PANGALANES entre MANAKARA et MANANJARY – 3 jours en pirogue traditionnelle

Intérêt de la croisière: 3 jours de voyage dans la côte Sud est de Madagascar pour naviguer en pirogue traditionnelle sur le canal de Pangalanes entre Mananjary et Manakara. Découverte de la vie local et les activités des riverains et admirer la beauté du paysage entre l’Océan et la terre malgache. 8 à 10 heures de navigation par jour. Attention les habits en rouge sont fady durant la navigation

DESCRIPTION DU PARCOURS   

Jour 1 : Mananjary – Namorona (50km Temps de navigation :10h temps de marche 45mn

Embarquement dans la pirogue dans le port fluvial de la route des épices. Assister à l’échange commercial des pêcheurs et les poissonniers puis départ pour 3 jours de croisière sur le canal de Pangalanes. La journée commence à la traversée de l’embouchure de la Mananjary et continuer sur le canal, bordée des oreilles d’éléphant, nénuphars et eucalyptus pour arriver au village de Pangalanes. Après ce village, la navigation continue avec une alternance de traversée de grand lac et le canal bordé par des pandanus, arbre de voyageur et des forêts naturelles. Plusieurs variétés d’oiseaux sont aussi au rendez-vous comme les martin pêcheurs malachite, pintade, drongo malgache, faucon, …

Passer plusieurs village où nous allons assister plusieurs scène de vie sur le canal tels que les gens qui pêchent les crabes, crevettes ou bien ceux qui transportent les produits locaux, vois de construction … déjeuner sur la pirogue puis vers le milieu de l’après midi sortir de la pirogue pour faire une marche d’environ 45mn le long de la plage. Nous remontons dans la pirogue au village d’Amboakotry pour continuer la journée jusqu’à l’embouchure de Namorona. Ici, nous installerons le bivouac pour passer une bonne nuit entre le canal et la mer.

Dîner et nuit en bivouac

Jour 2 : Namorona – Marofototra (37km Temps de navigation : 10h Temps de marche 30mn)

Deuxième journée qui commence tôt par la traverser de l’embouchure de Namorona puis continuation sur l’entrée du canal de Loholoka. Magnifique paysage et changement de végétation, le canal et bordé par des pandanus au début puis par les oreilles d’éléphant et à la fin par la forêt de niaouli et de goyave. A la sortie, traversé de la fleuve de Faraony puis entrer dans le canal après le village d’Ambinany Faraony. Cette partie de canal bordé par des girofliers, badamiers, dombéya, ravinala et de népenthes est étroite mais le paysage continue à émerveiller. Descente de pirogue vers le milieu de ce canal pour une petite marche de 30mn puis continuation de la navigation pour arriver à l’embouchure de Marofototra. Tout au long de la journée, nous n’arrêterons pas à assister à des activités nautiques des pêcheurs et de riverains. Avec toutes ces images en tête, nous installons le bivouac à l’arrivée pour une deuxième nuit entre le canal et la mer.

Dîner et nuit en bivouac

Jour 3 : Marofototra – Manakara (41km Temps de navigation : 08h30mn) 

Réveil matinal pour aller au bord de la mer et assister au départ des pêcheurs. C’est une scène spectaculaire de les voir se battre contre les vagues pour pouvoir partir en mer.

Après le petit déjeuner, départ en traversant le lac Bevola, ici on peut voir le cormoran africain. Une fois sortie du lac, la navigation continue sur le canal bordé d’eucalyptus, de pandanus et de niaouli puis vers la fin, nous traversons des rizières pour sortir dans la rivière de Managnano. A l’arrivée au village d’Anosy, une ligne droite nous mène sur Manakara. Débarquement vers la fin de l’après midi.

C’est en vous accompagnant vers l’hôtel de votre choix à Manakara que notre prestation se termine

PANGALANES entre MANAKARA et MANANJARY – 4 jours (train & pirogue traditionnelle)

Intérêt de la randonnée : 4 jours de voyage dans la côte Sud est de Madagascar pour voyager avec le train de légende de la ligne FCE et de faire de balade en pirogue traditionnelle suivant le canal de Pangalanes entre Manakara et Mananjary. Rencontre avec la population locale et contempler la beauté du paysage entre l’Océan et la terre malgache.

DESCRIPTION DU PARCOURS

Jour 1 : Fianarantsoa – Manakara (10h de voyage)

À 7h 30 du matin, départ avec la fameuse ligne de train FCE (Fianarantsoa Côte Est) en direction de Manakara, la plus grande ville de la côte Sud-est. C’est la capitale administrative du pays Antemoro.

Ce voyage avec le seul train de voyageur qui fonctionne à Madagascar vaut le coût. Construit du temps de la colonisation, ce train est le moyen de communication qui désenclave plusieurs milliers de population dans cette région, c’est pourquoi des arrêts quelques fois longues dans des gares pour les chargement et déchargement des produits. C’est folklorique ! Vous pouvez aussi goûter des baigner, des écrevisse, des crevettes et des fruits de la saison. Après un voyage qui dur entre 8 et 10 heures, arrivée à Manakara et installation à l’hôtel puis un petit tour en ville (selon l’arrivée).

Dîner et nuit à Manakara

 

Jour 2 :Manakara – Marofototra (41km – Temps de navigation 8h30mn)

 

Départ à 7h dans le petit canal Anosy pour 3 jours de voyage avec la pirogue traditionnelle à la découverte de la richesse de la faune et de la flore au long du canal de Pangalanes ainsi qu’à la rencontre des riverains. Alternée par des balades à pied de 1 km ce voyage est reposant. ATTENTION ! Les habits de couleur rouge est fady tout au long pendant ce voyage et approvisionner vous de la crème solaire.

Passage au fleuve de Mananano (vue sur l’Eden Sidi). Encore un passage dans un petit canal nommé « canal d’Ambabona » ou on fait le déjeuner pique nique.

Après avoir déjeuné, vous passerez dans le grand lac de Bevola.

Découverte de l’orchidée géante ou comète : angraecum sesquipedale au bord du canal (fleurissons : mois de juillet au septembre). Arrivée à Ambohitrabo après 8 heures de pirogues.

Nuit en bivouac près de l’embouchure de Marofototra pour la rencontre et pour découvrir la vie des villageois.

Jour 3 : Marofototra – Namorona (37km – Temps de navigation 10h – Temps de marche 30mn)

 

Réveil matinal pour aller au bord de la mer et assister au départ des pêcheurs. Départ après le petit déjeuner pour 10 heures de pirogue. Déjà un passage sur le petit canal où vous allez voir des plantes carnivores : népenthes madagascariensis.

Passage dans le fleuve de Faraony dont la source est la cascade que vous aviez vue à Andrambovato (la falaise blanche) lors du trajet en train.

Déjeuner au bord du canal de Loholoka (ancien district de Manakara). Un ancien bâtiment colonial est encore sur place.

Passage au fleuve de Namorona.

Bivouac au bord de l’embouchure de Namorona. Baignade possible dans le canal.

Jour 4 : Namorona – Mananjary (50km – Temps de navigation : 10h temps de marche 45mn)

Encore une journée qui commence tôt pour assister le départ des pêcheurs puis départ après le petit déjeuner puis départ pour la dernière journée de 10 heures de pirogue. Arrivée dans la plus grand lac de Bevola. Achat de crabes pour midi à Amboakotsy (venant d’un nom d’un arbre médicinal appelé Voakotsy : canophilomen). Continuer sur le canal et passage à travers des fleuves et embouchure et nous voilà à Mananjary.

Tout au long du trajet, vous allez voir des gens qui pêchent des crevettes, des crabes, ainsi que les trafic des marchandises. Bref, vous plongez dans la vie quotidienne des villageois.

C’est en vous accompagnant dans un hôtel de votre choix à Mananjary que notre prestation se termine

Parc national de RANOMAFANA – Trekking de 2 jours

Temps de voiture : 2h à l’aller, 2 heures au retour

Dénivelé : 100 m+ et 250m-                      Difficulté : plus soutenu

Temps de marche : J1 : 4 h, J2 : 8 h

Intérêt de la randonnée : Circuit de 2 jours, à la portée de tous pour découvrir l’unique plantation de thé de Madagascar et la richesse de la biodiversité des forêts primaires de la côte Est.

DESCRIPTION DE LA RANDONNEE

Jour 1 : 4 heures de marche et 100 m de dénivelé   

Départ de Fianarantsoa après le petit déjeuner, notre destination finale pour cette matinée est la plantation de thé Sahambavy. Mme Fideline nous accueillera et nous guidera à travers les différentes machines pour nous expliquer les différentes étapes d’usinage du thé. Après avoir vu les passages des feuille jusqu’au thé mis en sac près pour l’exportation et au conditionnement, nous dégusterons les différentes qualités de thé ensuite nous nous dirigerons parmi les cueilleurs en plein travail et balader à travers l’immense plantation décoré d’un magnifique paysage.

Après la petite balade à travers les plantations, nous reprenons la voiture pour rejoindre le Parc National de Ranomafana (eau chaude). Après environ 1h 30mn heures de voiture, quelques cascades descendant la falaise Tanala, nous arriverons enfin à l’entrée du parc.

Nous nous installons au camping au bord de la forêt pour le déjeuner pique nique et y monter le camp. Dans l’après-midi, c’est à partir d’ici que vous partirez, accompagné d’un guide local pour la première randonnée de 4 heures à la rencontre de l’incroyable biodiversité biologique de cette merveilleuse forêt tropicale, gérée par l’ANGAP qui se termine avec la balade nocturne pour observer les animaux crépusculaires et nocturnes. Une fois la balade terminée, retour au camping. Bercé par les bruits de la nature nous vous souhaitons une bonne nuit de sommeil !

Dîner et nuit au camping à l’entrée du parc

Jour 2 :  6 heures de marche et 100 m+ et 250m- de dénivelé   

Une journée qui commence tôt, départ après le petit déjeuner, au programme de votre randonnée : rendez-vous avec différentes espèces diurnes de lémuriens, batraciens et insectes en tout genre, ainsi qu’une faune exubérante, toujours étonnante d’imagination. 12 espèces différentes de lémuriens vivent ici, dont le très récemment découvert (1986) Hapalémur doré, et trois espèces de Lémuriens Bambou. Plusieurs circuits dans la forêt vous mèneront à un domaine préservé et sauvage durant 6 heures. Déjeuner pique nique dans la forêt.

La balade se termine vers la piscine thermale du village, au bord d’une agréable petite rivière. L’eau sortant naturellement chaude du sol faisait de Ranomafana un site thermal reconnu au temps de la colonisation.

Après un bon bain chaud relaxant, retour sur Fianarantsoa et en cours de route nous nous arrêtons dans un village Betsileo où retenti les bruits de l’enclume et le marteau des forgerons traditionnel qui fabriquent des outilles de production. Puis continuation en direction de la capitale Betsileo.

Parc national de l’ISALO – Trek de 3 jours

Temps de voiture : 5 à 6 heures                   Difficulté : assez difficile

Dénivelé : J1 : 0 m, J2 : 500 m environ, J2 : -200 m

Temps de marche : J1 : 2h, J2 : 7 h, J3 : 4 h

 

Intérêt de la randonnée : Rencontre avec une des splendeurs naturelle de Madagascar aux couleurs et aux formes uniques ! Un grand classique dont on ne se lasse pas !

DESCRIPTION DE LA RANDONNEE

Jour 1 :                      2 heures de marche et faible dénivelé

Départ de Fianarantsoa en début de matinée direction le massif de l’Isalo. Au cœur du pays Betsileo et ses paysages de rizières étagées et ses villages parsemés tout alentour, vous franchissez le col d’Ambalavao pour faire face au magnifique massif de l’Andringitra. Sur la descente vous apercevrez les vignobles de Soavita et le grand bassin agricole d’Ambalavao avec la « Femme couchée » sur la droite. La route du Sud qui mène à Ranohira prend alors des airs de solitude avec des monolithes granitiques et une végétation plus éparse. Passé la ville d’Ihosy, le fameux plateau d’Ihorombe s’étend à l’infini pour finalement parvenir face au somptueux massif de l’Isalo. Dans l’après midi, installation au bivouac sous les manguiers à Ranohira basse puis vous partez, accompagner par le guide local, pour la randonnée vers le canyon des rats. Une balade de 2 heures qui vous donnera un avant gout de la splendeur naturelle que ce massif vous dévoilera pendant les prochains jours. Baignade possibles dans les piscines naturelles au fond lu canyon.

Retour au bivouac en fin de l’après midi.

Jour 2 :                      7 heures de marche et 500m de dénivelé

Un conseil : réveillez-vous au lever du soleil et profitez du soleil levant qui baigne de ses premiers rayons le massif qui vous attend !

Après une petite marche d’approche du bivouac, au pied des falaises immenses ont subsisté quelques reliques de forêt qui abritent quelques lémuriens dont le lémur catta, reconnaissable à sa longue queue ornée d’anneaux blanc et noir, et le sifaka tout blanc, sauteur infatigable. Avec de la chance et du silence, il est possible de les surprendre au détour du chemin qui sinue entre les arbres et les blocs rocheux. Les canyons ouvrent leurs portes et dévoilent leurs splendeurs aux curieux qui osent s’aventurer dans ses entrailles. Les immenses parois écrasent par leur grandeur et révèlent de véritables trésors cachés dans un décor insolite.

Retour au soleil, et monter au sommet des rebords de l’Isalo d’où l’on peut profiter d’un superbe panorama vers le nord. Une fois ces fantastiques murailles franchies, l’originalité des formes dues à une érosion plurimillénaire ouvre son cœur. Tout au long du circuit, l’étonnement succède aux surprises, tellement les formes, les couleurs et la végétation ont su développer d’exceptionnels paysages! Après 6 heures de marche dans ce désert minéral sous un soleil de plomb et voilà LA récompense de cette dure journée : la piscine naturelle et ses eaux accueillantes. Un bain bien mérité et un nouveau coucher du soleil reposant concluent cette fin de journée. Repas au lieu de campement et nuit sous la tente pour faire de beaux rêves.

Jour 3 :                      4 heures de marche et 200m de dénivelé

Petit déjeuner à la fraîcheur du matin (les nuits sont un peu fraîches !) sous les premiers rayons du soleil qui viennent lécher votre peau et vous donner un nouvel élan pour attaquer cette journée pleine de nouveautés.

La marche débute facilement avec la traversée d’un plateau aux allures de savane africaine. Ensuite commence la descente vers le fond d’un vallon escarpé sur un sentier bien aménagé avec ses escaliers pour la sécurité des « autres » touristes moins aventureux. Au fond coule la Namaza au bord de laquelle une agréable forêt protectrice du soleil abrite des lémuriens peu farouches. En remontant le cours d’eau sur environ 30 minutes, la somptueuse cascade des Nymphes et ses eaux fraîches vous accueillera dans un décor sombre où le soleil ne perce jamais les eaux limpides et qui semblent abriter un monstre tellement le fond est obscure. Mais n’ayez crainte, aucun monstre du Lochness n’a été remarqué jusqu’à présent! Sortie du canyon et retour sur les vastes étendues de l’Ihorombe et sa chaleur écrasante jusqu’à Ranohira.

Retour en véhicule au choix sur Fianarantsoa ou Tuléar.

PN ANDRINGITRA – Trekking 4 jours – Pic bobby boucle, vallée Tsaranoro, Tsara Camp

Temps de voiture : environ 4 h aller et 4 h retour

Difficulté : difficile

Dénivelé : J1 : 400 m, J2 : 600 m+ et 900m-, J3 : 700 m-

Temps de marche : J1 : 4 h, J2 : 9 h, J3 : 6 h

Intérêt de la randonnée : trek de 4 jours dans le massif de l’Andringitra, avec l’ascension de Pic Boby et une boucle qui vous emmènera à la découverte du paysage très varié et la végétation des plateaux suspendus au pied des falaises de granites.

DESCRIPTION DE LA RANDONNEE

Jour 1 : 3 heures de marche avec faible dénivelé   

Départ le matin de bonne heure en direction du massif de l’Andringitra. En chemin, vous pourrez profiter de la visite du vignoble de Soavita et déguster leurs vins. A Ambalavao, visite d’un atelier de fabrication artisanale de soie sauvage et de papier Antemoro. A Ambalavao, vous attaquerez la piste qui conduit à l’entrée du pars national sur environ 45 km. Superbes paysages que vous aurez le temps de contempler vu l’état de la piste.

Arrivée à Namoly, départ pour la première randonnée de 2 à 3 heures de marche à travers des villages Betsileo puis la forêt d’Imaitso. Cette forêt abrite un grand nombre de végétation dont la plupart d’entre eux ont la vertu médicinal, votre guide fera le plaisir de vous dévoiler le secret de certains d’entre eux.

Votre premier bivouac s’effectuera au lieu de campement d’Imaitso, à l’entrée de la forêt.

Jour 2 : 7 heures de marche, dénivelée 500m+

Le chemin débute facilement à travers la forêt de l’est : début du corridor forestier qui relie le Parc National de l’Andringitra et le Parc National de Ranomafana. Durant le parcours, vous avez le temps d’admirer la richesse végétatif de cette forêt et avec un peu de chance, vous avez la possibilité de voir quelques lémuriens habitant de cette forêt tel que le fulvus ou rubriventer. Au bout d’une heure de marche, vous attaquez une belle montée laquelle vers la fin un très beau panorama sur le paysage Tanala et la vallée de Namoly. Le sentier continue à sillonner le plateau d’Ampasipotsy avec ses végétations altimontanes adaptés au microclimat local. Déjeuner pique nique au milieu de ce plateau. A quelques minutes de marche avant d’arriver au bivouac, une baignade bien méritée vous récompense la journée à la piscine naturelle d’Andreatelo. L’eau est très claire mais attention  elle est bien fraîche. Continuation jusqu’au bivouac d’Andriampotsy à 2 050 m pour une bonne nuit de sommeil.

Jour 3 : 9 heures de marche et 600m+ 900m- de dénivelé

Réveil matinal avec les premiers rayons du soleil et départ pour attaquer l’ascension du pic Boby. La crête sur laquelle se situe le sommet est très exposée aux influences climatiques de l’Est avec une forte humidité qui peut rapidement couvrir les sommets et gâcher ainsi votre belle montée vers ce pic prestigieux de Madagascar. Après seulement 2 h 30 de marche, vous atteindrez le pic d’où vous pourrez profiter d’un panorama d’exception sur l’ensemble de la région. Par très beau temps, on peut même apercevoir le massif de l’Isalo plus au Sud. Redescente puis continuation sur le circuit « extra-terrestre ». Vous comprendrez très vite pourquoi ce circuit s’appelle ainsi. Paysages lunaires surréalistes dans un cadre très montagne que vous n’oublierez pas. Sur la descente après ce superbe paysage vous traversez la forêt de palmier endémique de cette versant « ravenea glauca » jusqu’au camping d’Iantaranomby au bord d’une rivière dans lequel vous pouvez vous rafraîchir.

Jour 4 : 4 heures de marche et 700m- de dénivelé

Départ après le petit déjeuner pour la descente vers la vallée de Tsaranoro. Possibilité de voir des Pachypodium d’enchyflorum, différentes espèces d’aloès et lézards. Une fois un pied du massif, le chemin continue à traverser plusieurs villages des Barabory ; les cultures Betsileo et Bara se mélange. A partir du village de Morarano, vous entamerez la traversé de cette magnifique vallée du Tsaranoro pour finir au Camp Catta ou au Tsara Camp.

  • Il est possible pour le même jour pour continuer vers Ranohira ou pour remonter vers Ambalavao et Fianarantsoa

Pour ceux qui veulent revenir à Namoly et rentrer sur Ambalavao par la même piste : nous consulter

PN ANDRINGITRA – Trekking 3 jours – Pic bobby boucle, vallée Tsaranoro, Tsara Camp

Temps de voiture : environ 4 h aller et 4 h retour

Difficulté : difficile

Dénivelé : J1 : 400 m, J2 : 600 m+ et 900m-, J3 : 700 m-

Temps de marche : J1 : 4 h, J2 : 9 h, J3 : 6 h

Intérêt de la randonnée : trek de 3 jours dans le magnifique massif de l’Andringitra, avec l’ascension de Pic Boby et une boucle qui vous emmènera à la découverte du monde minéral des plateaux suspendus au pied des falaises sommitales.

DESCRIPTION DE LA RANDONNEE

Jour 1 :                      4 heures de marche et 400 m de dénivelé   

Départ le matin de bonne heure en direction du massif de l’Andringitra. En chemin, vous pourrez profiter de la visite du vignoble de Soavita et déguster leurs vins. A Ambalavao, visite d’un atelier de fabrication artisanale de soie sauvage et de papier Antemoro. A Ambalavao, vous attaquerez la piste qui conduit à l’entrée du pars national sur environ 45 km. Superbes paysages que vous aurez le temps de contempler vu l’état de la piste.

A Namoly, vous entrerez dans le parc et commencerez votre première journée de randonnée dans ce parc pour aller vers le bain royal et rejoindre le camping à Andriampotsy sur une durée d’environ 4 heures de marche et 400 m de dénivelé.

Votre premier bivouac s’effectuera au lieu de campement d’Andriampotsy, au pied d’immenses falaises granitiques, à une altitude de 2050 m.

Jour 2 : 9 heures de marche et 600m+ 900m- de dénivelé

Réveil matinal avec les premiers rayons du soleil et départ pour attaquer l’ascension du pic Boby. La crête sur laquelle se situe le sommet est très exposée aux influences climatiques de l’Est avec une forte humidité qui peut rapidement couvrir les sommets et gâcher ainsi votre belle montée vers ce pic prestigieux de Madagascar. Après seulement 2 h 30 de marche, vous atteindrez le pic d’où vous pourrez profiter d’un panorama d’exception sur l’ensemble de la région. Par très beau temps, on peut même apercevoir le massif de l’Isalo plus au Sud. Redescente puis continuation sur le circuit « extra-terrestre ». Vous comprendrez très vite pourquoi ce circuit s’appelle ainsi. Paysages lunaires surréalistes dans un cadre très montagne que vous n’oublierez pas. Sur la descente après ce superbe paysage vous traversez la forêt de palmier endémique de cette versant « ravenea glauca » jusqu’au camping d’Iantaranomby au bord d’une rivière dans lequel vous pouvez vous rafraîchir.

Jour 3 : 4 heures de marche et 700m- de dénivelé

Départ après le petit déjeuner pour la descente vers la vallée de Tsaranoro. Possibilité de voir des Pachypodium d’enchyflorum, différentes espèces d’aloès et lézards. Une fois un pied du massif, le chemin continue à traverser plusieurs villages des Barabory ; les cultures Betsileo et Bara se mélange. A partir du village de Morarano, vous entamerez la traversé de cette magnifique vallée du Tsaranoro pour finir au Camp Catta ou au Tsara Camp.

Il est possible pour le même jour de continuer vers Ranohira ou de remonter vers Ambalavao et Fianarantsoa

Parc national de L’ANDRINGITRA – Trekking de 3 jours – Pic Bobby en boucle

Temps de voiture : environ 4 h aller et 4 h retour

Difficulté : difficile

Dénivelé : J1 : 400 m, J2 : 600 m, J3 : 600 m

Temps de marche : J1 : 3 h, J2 : 9 h, J3 : 8 h

Intérêt de la randonnée : trek de 3 jours dans le magnifique massif de l’Andringitra, avec l’ascension de Pic Boby et une boucle qui vous emmènera à la découverte du monde minéral des plateaux suspendus au pied des falaises sommitales.

DESCRIPTION DE LA RANDONNEE

Jour 1 : 3 heures de marche et 400 m de dénivelé   

Départ le matin de bonne heure en direction du massif de l’Andringitra. En chemin, vous pourrez profiter de la visite du vignoble de Soavita et déguster leurs vins. A Ambalavao, visite d’un atelier de fabrication artisanale de soie sauvage et de papier Antemoro. A Ambalavao, vous attaquerez la piste qui conduit à l’entrée du pars national sur environ 45 km. Superbes paysages que vous aurez le temps de contempler vu l’état de la piste.

A Namoly, vous entrerez dans le parc et commencerez votre première journée de randonnée pour aller vers le bain royal sur une durée d’environ 3 heures de marche.

Votre premier bivouac s’effectuera au lieu de campement de Belambo, au pied d’immenses falaises granitiques.

Jour 2 :  9 heures de marche et 600m de dénivelé

Réveil matinal avec les premiers rayons du soleil et départ pour votre 2e journée sur le circuit « extra-terrestre ». Vous comprendrez très vite pourquoi ce circuit s’appelle ainsi. Paysages lunaires surréalistes dans un cadre très montagne que vous n’oublierez pas. La boucle serpente entre les amas de blocs rocheux et quelques rares lambeaux de végétation pour vous amener à votre 2e lieu de bivouac Andriampotsy à une altitude de 20250 m.

Jour 3 :  8 heures de marche et 600m de dénivelé

Debout encore très tôt ce matin pour attaquer l’ascension du pic Boby. La crête sur laquelle se situe le sommet est très exposée aux influences climatiques de l’Est avec une forte humidité qui peut rapidement couvrir les sommets et gâcher ainsi votre belle montée vers ce pic prestigieux de Madagascar. Après seulement 2 h 30 de marche, vous atteindrez le pic d’où vous pourrez profiter d’un panorama d’exception sur l’ensemble de la région. Par très beau temps, on peut même apercevoir le massif de l’Isalo plus au Sud. Redescente vers le village d’Ambalamandray, puis retour sur Ambalavao et Fianarantsoa.

Parc national de L’ANDRINGITRA – Trekking de 2 jours – Ascension du pic Bobby

Temps de voiture : environ 4 h aller et 4 h retour

Difficulté : assez difficile

Dénivelé : J1 :400m, J2 :600m      Temps de marche : J1 : 4 h, J2 : 8 h

Intérêt de la randonnée : circuit de 2 jours au sommet du pic bobby dans le fabuleux massif de l’Andringitra à la rencontre d’un univers minéral riche de merveilles naturelles.

DESCRIPTION DE LA RANDONNEE

Jour 1 : 4 heures de marche et 400 m de dénivelé   

Départ le matin de bonne heure en direction du massif de l’Andringitra. En chemin, vous pourrez profiter de la visite du vignoble de Soavita et déguster leurs vins. A Ambalavao, visite d’un atelier de fabrication artisanale de soie sauvage et de papier Antemoro. A Ambalavao, vous attaquerez la piste qui conduit à l’entrée du pars national sur environ 45 km. Superbes paysages que vous aurez le temps de contempler vu l’état de la piste.

A Namoly, vous entrerez dans le parc et commencerez votre première journée de randonnée pour aller vers le bain royal sur une durée d’environ 3 heures de marche.

Votre premier bivouac s’effectuera au lieu de campement de d’Andriampotsy, à 2050 m d’altitude.

Jour 2 : 8 heures de marche et 600m de dénivelé

Réveil matinal avec les premiers rayons de soleil pour attaquer l’ascension du pic Bobby. Pendant environ 2h30 de temps, vous gravirez ce sommet dans un pur décor de montagne aux allures minérales qui donne l’impression d’être haut en altitude, malgré les 2658 m de ce deuxième point culminant de Madagascar. Le pic se situe sur une belle arrête qui constitue une barrière climatique naturelle sur laquelle les nuages venant de l’Est viennent se blottir pour inonder de sa masse d’eau les terres qui se trouvent en dessous. Par beau temps le matin, la vue à 360° est absolument impressionnante avec un beau trou sous les pieds de plus de 300m. Le temps change rapidement sur ces crêtes, et il y a du chemin à faire encore.

Descente vers l’entrée du parc pour récupérer le véhicule qui vous ramènera à Ambalavao et Fianarantsoa.

Avec un départ à Ambalavao pour le jour 1, il est possible de faire l’extraterrestre et atteindre le camping d’Andriampotsy

La montagne sacrée d’Ambondrombe – Trekking de 3 jours

Temps de voiture :  1h 30 min à l’aller  1h 30 min au retour              Difficulté : Modéré

Dénivelé : J1: 400 m, J2: 500 m+ et 750 m-, J3: 250 m                     Temps de marche : J1 : 5h, J2 : 8 h,  J3 : 4 h

Intérêt de la randonnée : Trek de 3 jours dans la région d’Ambohimahamasina avec ascension de la montagne sacrée d’Ambondrombe, une montagne à caractère mystique avec une croyance pour le séjour après la mort des  âmes végétatives des malgaches. Un circuit qui combine l’aventure à des véritables rencontres avec les populations locales. Participer à ce trek c’est contribuer à la protection du corridor forestier et la valeur culturelle du site.

DESCRIPTION DE LA RANDONNEE

Jour 1 : 5 heures de marche avec 400m+ de dénivelé
Après le petit déjeuner, nous quittons Ambalavao en direction de la commune rurale d’Ambohimahamasina sur une piste de 45 km. Du chef lieu de la commune, nous entamerons une  randonnée de 1h30 en direction du Nord-Ouest, vers Ankarinomby. Cette balade sera la première étape de l‘ascension de la montagne sacrée d‘Ambondrombe, qui s‘élève à quelques 1936 mètres d‘altitude. Pierre RAMOMA sera le guide spécial qui nous accompagnera : c‘est en effet le gardien de la montagne, personne indispensable qui réalise les Saotra, (ou demande aux ancêtres) nécessaires au bon déroulement de l’ascension.
Après avoir passé ce village, une première partie difficile, au milieu des forêts d‘eucalyptus et des savanes herbeuses, nous permettra d‘atteindre la forêt primaire d‘Ambondrombe. C‘est ensuite une randonnée moins éprouvante, dans un environnement tropical humide, ponctuée de Saotra et de découvertes de la flore locale, qui nous conduira jusqu‘au campement, où nous installerons le bivouac pour la nuit. Nous dormirons donc au milieu de la forêt, dans un calme absolu.

Jour 2 : 8 h de marche avec 500m+ et 900m- de dénivelé
Cette journée représente la deuxième étape de l‘ascension d‘Ambondrombe : l‘une des randonnées les plus difficiles, elle dégage cependant un caractère mystique car rares sont les personnes qui sont arrivées au sommet. De plus, cette montagne est connue dans tout le pays pour accueillir les âmes malgaches et abriter d’étranges phénomènes…
Après un départ matinal, nous évoluerons dans la forêt primaire. Durant environs trois heures, nous gravirons deux sommets pour atteindre le dernier, le plus haut, nu de toute végétation… de là, une vue imprenable sur le massif de l‘Andringitra, le pays Tanala et l‘ensemble de la commune d‘Ambohimahamasina s‘offre à nous.
Nous entamerons ensuite la descente, jusqu‘au campement, d‘où nous bifurquerons pour aller sur le sommet d‘Ampitarafa : l‘ascension est très courte, mais la vue, elle aussi, est grandiose. En effet, la forêt rase éricacée remplace la forêt dense humide, et le paysage se dévoile à des kilomètres à la ronde. La descente continue et nous vous inviterons à sillonner au milieu des champs, de rizières pour atteindre le village d’Andalandranovao. Un magnifique village situé au pied de rizières en terrasse, où gît une immense haie de bambous. Ici, nous serons accueillis chez nos hôtes Jean Pierre RAVOAVY et sa famille.

Jour 3 : 4 heures de marche avec 250m de dénivelé
Après un petit déjeuné local, à base de riz, nous quittons notre hôte pour une autre aventure. Le but de cette journée est l‘ascension d‘Angavoa, la deuxième montagne sacrée ; bien que la montée soit assez raide, l‘arrivée au sommet (1404 mètres) sera encore une fois une récompense : une vue sur toute la pleine du sud de la commune et les montagnes qui l’entoure, nous donnera une image inoubliable de notre séjour.
Après avoir observé les vestiges d‘un ancien royaume Hova, nous entamerons la descente au milieu des goyaviers, des bananiers puis des eucalyptus, pour rejoindre le chef lieu de la commune. Un dernier repas chez un hébergeur dans le village d’Ambohimahamasina ; notre séjour se termine ainsi. De là, nous verrons pour une dernière fois les différents sommets que nous aurons déjà gravit, avec ses images en tête, nous reprendrons la  voiture et nous rendre en direction d’Ambalavao pour un tout autre aventure …